Témoignage des anciens

 


  « Le master 2 226 cultive sa différence par une combinaison d’enseignements des médias et des télécommunications, le contenu et le contenant, le marketing et la technique. Une différence qui est valorisée et appréciée par les professionnels.

Cette formation permet aux étudiants de vivre pleinement leur passion et ambition pour ces secteurs. Chaque année, le master se réinvente pour être en adéquation avec les tendances du marché et les usages des consommateurs.
Durant ce master, nous avons notamment évoqué l’enjeu de la vidéo tant pour les GAFA, que les opérateurs télécommunications.

Un sujet qui est fondamental dans mes fonctions actuelles chez Google – YouTube.

Le 226 a nourri mon ambition de rejoindre ces géants du net. J'ai eu l'opportunité d'échanger avec eux dans le cadre de mon mémoire, expériences professionnelles et événements organisés par le M2. »

 Sacha Benarab

Media Delivery Manager chez Google - Diplômé en 2015

 

« Fort d’expériences riches et structurantes dans le secteur des médias et des industries culturelles, mon ambition était de compléter ma formation initiale et de valoriser mes acquis académiques afin d’élargir l’horizon de mes perspectives professionnelles.

C’est dans ce contexte que la formation proposée dans le cadre du Master 2 226 répondait pleinement à mon souhait de consolider mes acquis par un cursus alliant les enjeux managériaux aux problématiques économiques et techniques des secteurs des télécoms, de l’audiovisuel et plus largement de l’économie numérique.

De nombreux enseignements suivis dans le cadre du master représentent de véritables atouts pour appréhender les enjeux de la transformation numérique de la société et constituent, à ce titre, une excellente opportunité pour mener à bien à un projet professionnel tourné vers l’économie de demain. »

 Nicolas ORSINI

Chef de département de l'innovation numérique / Ministère de la culture et de la communication - Diplômé en 2013

 

 

  « Le parcours 226 a été pour moi une année riche en rencontres et en apprentissage. La force de ce M2 est de nous spécialiser dans le secteur des média télécommunications et du numérique, sans nous cantonner à un métier particulier. C’est une carte d’entrée formidable
auprès des entreprises du secteur médiatique quelque soit le domaine dans lequel nous exerçons.

Après un passage par les études d’audiences puis par la micro-programmation TV je travaille aujourd’hui en tant que responsable de la relation avec les publics pour une TV et une radio. Ma force ? Etre polyvalente !

Le 226 m’a permis de construire de solides connaissances sur le fonctionnement global du secteur audiovisuel et m’a ouvert les yeux concernant des enjeux essentiels du numérique. De plus ce master m’a donné une appétence particulière pour les nouvelles technologies et outils de la société de l’information 2.0 que je continue à cultiver tous les jours et sans lesquels je n’aurais pas le poste que j’occupe aujourd’hui. Un master qui fait de nous des spécialistes tout en nous laissant une flexibilité métier : je dis oui ! »

Chrystelle Nammour

Relations Auditeurs/Téléspectateurs RFI et France 24 - Diplômé en 2012

 

« Les enseignements du Master 226 m’ont révélé les grandes articulations qui s’opèrent entre la production, la distribution et l’exploitation des contenus audiovisuels quels qu’ils soient. Mais plus précieux encore, j’ai pu acquérir une vue à long terme, une pensée prospective de la convergence. Des connaissances rares et appréciées, dans le milieu cinématographique où j’évolue aujourd’hui.


Dans le cadre de mes fonctions actuelles, il m’est impossible d’aborder les enjeux inhérents au secteur cinématographique à l’international en laissant de côté les stratégies globales des grands acteurs telcos.

Je m’aperçois que les professionnels comme les institutionnels ont besoin d’un cadre de réflexion muti-sectoriel pour appréhender des marchés étrangers où la salle n’est pas nécessairement le premier des médias pour le cinéma.


Après des études classiques en sciences économiques, un premier master en cinéma et de nombreux stages dans le secteur audiovisuel, le 226 m’a permis de situer mes connaissances dans un contexte global.

Diplômé en 2010, j’ai rapidement trouvé un premier emploi en CDI grâce, notamment, au réseau des anciens du Master. »

Matthieu THIBAUDAULT

Responsable des données économiques chez uniFrance films - Diplômé en 2010